Recette de sauce Bangkok

Un des grands classiques de nos soupers qui fait le bonheur de nos invités à chaque fois: la très addictive sauce Bangkok.

L’histoire a commencé quand, après être allés souper au défunt Bato-Thai rue Ste-Catherine, on a voulu recréer une de leur succulentes entrées: de généreuses crevettes panées et sa trempette bien relevée et gouteuse à souhait.

Bien que le résultat fut un peu différent, il n’en était pas moins délicieux!

Je ne conseille pas particulièrement de faire d’énormes quantités, à chaque fois qu’on a essayé de tripler ou quadrupler la recette, on dirait que la magie opère moins… Mais une fois à l’aise avec la saveur désirée, rien ne vous empêche d’ajouter un ou deux poivrons et d’ajuster les aromates par la suite si vous recevez plusieurs personnes.

Ce qu’il faut savoir surtout, c’est que la sauce Bangkok a des possibilités quasi infinies. Les exemples que nous avons essayés:

  • En trempette telle quelle, avec des crustacés ou du tofu frit
  • En ajoutant 1 ou 2 cuillères à soupe à un fromage en crème ramolli avec des chips ou des crudités
  • Dans un sauté de légumes asiatiques et des nouilles de riz
  • Avec des pâtes en sauce à la crème
  • Ajoutée à du humus nature ou de la mayonnaise
  • Dans un « mac and cheese » fait maison. Ok, on doit l’avouer: on l’a testé souvent dans un bon vieux Kraft Dinner. C’est magique! 😉

Bref, une sauce versatile au goût vraiment unique.

 

Matériaux/Ingrédients
DSC_1639
  •  2 gros poivrons rouges (ou 3 petits)
  •  1 morceau de gingembre frais de 3 ou 4 cm (1 pouce et demi), haché finement
  •  3 gousses d'ail hachées
  •  6 piments oiseaux séchés, hachés (pour une sauce bien épicée, sinon réduire de moitié pour un résultat moyennement épicé)
  • 2 cuillères à café de de miel
  •  1 pincée de canelle
  • 1 cuillères à café de de jus de citron
  • 2 cuillères à café de sauce tamari (ou soya)
  • 1  pincée de glutamate monosodique (oui, oui!)
  •  Coriandre fraîche
  •  1 cuillère à soupe d'huile végétale
  •  1 mélangeur à main
Étape 1:
DSC_1646

Hachez les poivrons grossièrement, mais suffisamment pour avoir une cuisson uniforme

Étape 2:
DSC_1657

Chauffer l’huile à feu moyen-élevé et ajoutez-y les poivrons, cuire 5 à 6 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient bien ramollis. Ajoutez l’ail, le gingembre et les piments oiseaux. Cuire 2 minutes en brassant régulièrement.

Étape 3:
DSC_1661

Ajoutez ensuite le miel, le citron et la sauce soya et cuire 2 minutes de plus, en remuant.

Étape 4:
DSC_1664

Ajoutez ¼ de tasse de coriandre fraîche hachée en fin de cuisson.

Étape 5:
DSC_1672

Pulsez la sauce à la mixette. Ajoutez une pincée de glutamate monosodique, et mixez jusqu’à l’obtention d’une sauce lisse.
Ajustez au goût avec la sauce soya, le citron ou le miel si besoin.

Étape 6:
DSC_1680

Trempez sans retenue! 🙂

P.S. J’en ai même mangé ce matin au déjeuner sur du pain baguette avec de l’humus…. Addictif, que je vous dis!

Reader Interactions

Laisser un commentaire

gish

Éliminer efficacement les publicités
avec le nouveau
navigateur Brave!

%d blogueurs aiment cette page :